8 conseils pour organiser son espace de travail… et l’aider à se concentrer

Il a du mal à se focaliser sur une tâche ? 
Faire ses devoirs est un véritable calvaire pour lui… et pour vous ?  
Voici quelques conseils très simples pour lui aménager un espace de travail zen et l’aider à se concentrer sur ses devoirs.

 

 Un bureau organisé et bien rangé

 

Soyez attentif à ce qu’il n’y ait rien d’autre sur son bureau que le strict nécessaire. 

Rangez les crayons, les feuilles dans des tiroirs ou des bacs.  Organisez  les différentes fournitures selon leurs typologies : les crayons de couleurs bien taillés, ensemble dans une boîte, les stylos dans une autre…  Tout doit être à portée de main et facilement rangée ensuite.

 

Un environnement calme sans distraction

 

Lorsqu’il fait ses devoirs, éteignez la télévision !  

Éloignez les petits frères ou sœurs et évitez tout fond sonore agressif.  De même, un enfant peut facilement se laisser distraire pour des stimuli visuels. Il pourrait alors être judicieux d’installer des barrières visuelles.Celle-ci convient toutefois mieux dans un milieu scolaire mais peut tout de même être utile à la maison pour certains enfants.

 

Prendre en compte les rythmes circadiens

 

Au cours de la journée, l’attention et la concentration des enfants varient en fonction de leurs intérêts pour les disciplines enseignées mais aussi et surtout en fonction de leurs rythmes biologiques.

La  chronobiologie permet d’accorder les rythmes biologiques aux différents moments de la journée pour optimiser les apprentissages. 

Pour ce qui est du travail cognitif, par exemple, la plupart des personnes sont à leur meilleur en fin de matinée. À mesure que la température du corps s’élève, du réveil jusqu’à midi, la mémoire de travail, la vigilance et la concentration s’améliorent progressivement.

 

Un planning / une routine pour faciliter la complétion des tâches

 

Un devoir parait insurmontable à votre enfant ?  Décomposez-le en plusieurs étapes et identifiez-les visuellement ou verbalement  pour les organiser dans un planning ou sur une liste. 

Chaque fois qu’une étape est accomplie, l’enfant peut la cocher, la barrer, l’enlever du planning…  Peut-être a t’il aussi besoin d’aide pour faire ses devoirs dans un ordre défini ?  Vous pouvez créer une routine visuelle qui inclura les différentes étapes à suivre : consulter le cahier de texte, prendre le cahier de la matière en question, puis ranger le tout une fois le devoir terminé… 

 

Une petite pause de tant en tant

 

Soyez attentif à son temps maximal de concentration.  Dès que vous voyez que son esprit commence à vagabonder ou qu’il lui est difficile de maintenir sa concentration, optez pour une pause et demandez-lui d’effectuer des mouvements moteurs, de se déplacer, de sauter, s’étirer…  Peu importe ! 

 

Des outils pour limiter sa fatigue physique

 

Lorsqu’il écrit, il fatigue vite… De même, lire lui demande des efforts considérables.  N’hésitez pas à utiliser des outils adaptés comme des fournitures scolaires ergonomiques pour lui faciliter la vie !  Des manchons à stylos pour faciliter une préhension sans fatigue, des règles de lecture pour bien identifier les lignes à lire, un pupitre pour poser ses livres devant lui.  Il suffit parfois de peu de changement pour lui faciliter la tâche !

 

Une bonne posture, une assise dynamique

 

Soyez attentif à ce qu’il soit bien installé à son bureau.  Ses pieds doivent pouvoir toucher terre, il doit être à l’aise pour écrire bien en face de son bureau.  Il est possible qu’il préfère une assise dynamique.  Vous pouvez alors utiliser des outils comme des coussins Dynair qui se posent sur une chaise.  Ils se gonflent selon les besoins de l’utilisateur pour fournir une assise plus ou moins ferme.  Lorsque l’on utilise de tels coussins, le corps est constamment en légers mouvements.

 

Des fidgets pour l’aider à se concentrer

 

Quelquefois un enfant a besoin de manipuler divers objets pour pouvoir se concentrer.  Ce besoin, souvent irrépressible, peut être assouvi par des fidgets.  Ce sont des petits objets, similaires dans leur fonctionnement aux balles anti-stress de bureau, que l’enfant prend plaisir à manipuler de manière continue.  Les fidgets ont un effet positif sur la capacité de concentration de nombreux enfants hyperactifs.

 

Sources : http://bloghoptoys.fr/